Vous êtes ici

Moutier: le Salon innove

Un SIAMS toujours en amélioration

SIAMS annonce de nombreuses améliorations pour l’édition 2016 qui se déroulera à Moutier du 19 au 22 avril. Après le succès de 2014 et la satisfaction des exposants et des 17'000 visiteurs enregistrés, les organisateurs ont décidé de placer la barre encore plus haut pour l’édition de 2016.

Photo: Francis Koller, éminence grise du SIAMS: les préparatifs de l'événement vont bon train. Stéphane Gerber

(c) Au menu des changements annoncés, une nouvelle nomenclature plus proche des réalités d’aujourd’hui, une approche plus orientée vers les exposants (avec notamment la mise en place d’un comité des exposants et une présence internet améliorée), une nouvelle image et bien d’autres choses.

L’édition 2014 du salon des moyens de production microtechniques s’est achevée sur un succès important. Plus de 80 % des exposants de SIAMS 2014 ont indiqué vouloir prendre part à l’édition 2016 de ce salon qui a su assurer sa place d’événement incontournable pour tous les acteurs actifs dans le domaine de la microtechnique.

« Si nos clients nous sont fidèles, c’est parce qu’au fil des années, nous avons développé un produit qui correspond exactement à leurs besoins. En quatre jours et dans une ambiance conviviale et sympathique, ils peuvent « toucher » tous les niveaux de la chaîne de production microtechnique » explique Pierre-Yves Kohler, le nouveau directeur de SIAMS qui fait souffler un vent nouveau sur ces 27 ans de réussite.

Francis Koller, administrateur délégué précise : « L’édition de 2016 comportera son lot de nouveautés, mais nous préservons bien entendu tout ce qui a fait le succès de SIAMS jusqu’à aujourd’hui ».

Un salon supra régional

Avec 441 exposants dont plus de 350 fidèles depuis 2012, l’édition de SIAMS 2014 affichait une cinquantaine d’exposants étrangers et plus d’un tiers provenait de l’Arc jurassien. Au niveau des visiteurs, la dernière édition a vu le nombre d’étrangers largement augmenter, notamment par la présence de groupes asiatiques, espagnols et suédois, une preuve que le tissu de PME de l’Arc jurassien que le SIAMS a l’ambition de défendre et de présenter est reconnu très largement sur la planète microtechnique.

Des évolutions de détails qui font la différence

Si le salon SIAMS est bien positionné et présente clairement une image de spécialiste, certains éléments de sa nomenclature n’étaient plus à jour et les organisateurs l’ont complétée et simplifiée. La fabrication additive qui a toute sa place dans la microtechnique n’y figurait par exemple pas. « Nous essayons de penser comme nos clients, c’est bien. Mais leur demander directement c’est encore mieux » explique Pierre-Yves Kohler en préambule à la naissance du comité des exposants de SIAMS.

En effet, pour améliorer ses prestations, le salon a mis en place un comité qui regroupe des entreprises représentatives des différents produits exposés et des différentes régions linguistiques.

Le but annoncé ? Permettre aux clients (qu’ils soient inconditionnels de SIAMS ou non) de faire part de leurs attentes et idées. « Nous sommes convaincus que ce comité offrira des avantages aux exposants et à SIAMS » ajoute Francis Koller.

Une image rajeunie

Les dossiers d’inscriptions à SIAMS 2016 seront envoyés dans le courant du mois de juin et à cette occasion les personnes intéressées pourront découvrir la nouvelle image du salon. « Le but n’était pas de changer pour changer, mais l’image du SIAMS n’avait que très peu évolué au cours des dernières années. Un salon dynamique qui se réinvente se doit également de redynamiser son image » déclare Pierre-Yves Kohler.

Des halls complets

Pour la 15e édition, les organisateurs tablent sur environ 450 exposants. Les halls d’une surface utile d’exposition de 7’660 m2 seront complets. Bien que les inscriptions ne soient pas encore ouvertes, de nombreux exposants confirment chaque semaine leur volonté de s’inscrire. La mise en ligne des formulaires d’inscriptions est prévue sur le site www.siams.ch dès le 22 juin 2015.

Articles correspondant: Région »