Vous êtes ici

Témoignage

Un jour sans téléphone mobile, réaliste?

Le 6 février a été déclaré Journée mondiale sans téléphone mobile. L’occasion de s’interroger sur la place des smartphones dans nos vies. Témoignages.

Le 6 janvier a été déclaré Journée mondiale sans téléphone mobile. Photo: LDD

Aude Zuber

Un jour sans téléphone mobile, ça vous tente? C’est en tout cas ce que propose l’écrivain français Phil Marso. En 2001, l’homme a déclaré le 6 février comme étant la Journée mondiale sans téléphone mobile.

Avez-vous déjà oublié votre portable à votre domicile? Angoisse. En 2017, il est presque impossible de faire sans téléphone. Il fait partie intégrante de nos modes de vies. Désormais, il ne sert plus seulement à appeler et à envoyer des sms. Multitâche, il permet d’écouter de la musique, de prendre des photos, de surfer sur internet, etc.

Dés lors, il est inopportun de demander à nos lecteurs de ranger leur portable. Néanmoins, il est pertinent d'interroger la place que l'on attribue aux smartphones dans nos vies. Découvrez cinq témoignages de passants biennois qui racontent la relation qu’ils entretiennent avec leur portable.

 

Le saviez-vous?
-Le 6 février a été choisi, car c’est la date à laquelle on célèbre la Saint Gaston: «Gaston y'a l'téléfon qui son, Et y'a jamais person qui y répond», émanant d’un couplet de Nino Ferrer.

-Depuis 2004, cette journée se déroule sur trois jours, les 6, 7 et 8 février. La raison? Sans doute pour se donner le temps de décrocher.

Articles correspondant: Région »