Vous êtes ici

Saint-Imier

Six jeunes interpellés suite à plusieurs infractions

Six jeunes ont été interpellés dans le cadre d'investigations liées à des infractions commises à Saint-Imier entre la mi-mars et le début avril 2017. Un appel à témoins a été lancé.

Six jeunes ont été interpellés dans le cadre d'investigations liées à des infractions commises à Saint-Imier. Photo: LDD

Mardi 4 avril 2017, six jeunes dont un mineur ont été interpellés dans le cadre d'investigations menées suite à plusieurs infractions perpétrées à Saint-Imier. Les jeunes hommes âgés de 16 à 22 ans sont fortement soupçonnés d'avoir commis divers actes de vandalisme ainsi que des lésions corporelles entre la mi-mars et le début avril 2017.

Afin d'établir les circonstances exactes des faits, la police cantonale bernoise lance un appel à témoin et recherche des indications quant aux évènements suivants:

-Dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 mars 2017, divers dommages à la propriété dont les dégâts s'élèvent à plusieurs milliers de francs ont été perpétrés dans la commune de Saint-Imier. Aux alentours de 23h00, plusieurs vitres ont été cassées et de nombreux tags sprayés à la gare de la ville. Un peu plus tard vers minuit, le poste de police a à son tour été vandalisé. Le ou les auteurs ont alors brisé une vitre du bâtiment et caillassé un véhicule banalisé.

-Le 31 mars 2017 vers 23h55, la police cantonale bernoise a été informée que des jeunes étaient en train de marcher sur le capot et le toit de véhicules stationnés à la Rue du Soleil à Saint-Imier. Après vérification, il s'est avéré qu'au total sept voitures, dont trois garées à la Rue Paul-Charmillot, ont été endommagées.

-Samedi 1er avril 2017, un homme de 22 ans a été roué de coups par un groupe de jeunes à deux reprises durant la même nuit, soit entre 00h45 et 01h15. La première agression a eu lieu devant la discothèque "Le Central" alors que la seconde s'est déroulée à la gare de Saint-Imier. Blessée, la victime s'est rendue elle-même à l'hôpital afin de subir un contrôle.

Toute personne ayant observé les faits ou pouvant fournir des indications pertinentes quant aux évènements précités est priée de s'annoncer au +41 32 324 85 31.

COMM

Articles correspondant: Région »