Vous êtes ici

Moutier

Silence... on danse!

Un spectacle décliné en 24 tableaux.

La Maison de la Danse à Moutier innove avec ce spectacle, qui ne présente le travail que des groupes adultes et adolescents. Photo: LDD

La frange est stricte, la chemise est blanche et légèrement déboutonnée, la tenue est androgyne mais incroyablement sexy: la scène de danse endiablée entre Uma Thurmann et John Travolta dans Pulp Fiction est devenue culte. Elle rappelle à quel point les connexions sont fortes entre le monde du cinéma et la danse. Ce lien indissociable nourrit le cœur des scénarios. Plus qu’une respiration, il offre du corps et de l’amplitude au fil du récit.

Ce n’est pas un hasard si le nouveau spectacle de La Maison de la Danse s’ouvre sur l’une des séquences phares du monde de Quentin Tarantino, dont les inspirations cinématographiques et iconiques ont rythmé les précédentes affiches. Pour cette cinquième représentation, l’école de danse de Moutier a souhaité décliner en 24 tableaux – ou 24 images par seconde – les danses les plus célèbres du cinéma.

Portées par des élèves âgées de 12 à 69 ans, ces chorégraphies se veulent fidèles à l’engagement de l’école: mettre en relief l’émotion, le partage mais surtout l’amour de la danse. Forte de son succès, la Maison de la Danse innove avec ce spectacle, qui ne présente le travail que des groupes adultes et adolescents. Désormais, au lieu d’organiser des spectacles tous les 18 mois, les directrices de l’école et leur comité d’organisation ont décidé de mettre sur pied des représentations chaque année au printemps.
Ainsi, en 2019, on retrouvera un spectacle inédit, consacré exclusivement aux danses des élèves les plus jeunes, âgés de 4à 12 ans. Mais, une chose après l’autre. Il est l’heure désormais de plonger dans le film du spectacle 2018.

C-MPR

Silence... on danse!: vendredi 15 juin à 20h, samedi 16 juin à 20h et dimanche 17juin à 16h,  à Chantemerle, Moutier.

Articles correspondant: Région »