Vous êtes ici

Bienne

Peindre des lieux par le sentir et non le voir

La Galerie 95 accueille encore jusqu’au 26 avril «Unknown Spaces», une exposition de Benjamin Schwander.

L’artiste Benjamin Schwander a représenté les lieux tels qu’il les éprouvait à l’aveugle. Photo: Murielle Badet

Le jeune artiste bernois Benjamin Schwander – né en 1997 et étudiant à la Haute école des arts de Berne depuis 2017 – travaille principalement la peinture et la sculpture, mais produit également des installations.

Souvent abstraites au début de sa carrière, ses toiles ont ensuite évolué vers le photoréalisme de grand format. Ses œuvres ont même été exposées à Berthoud, au Musée Franz Gertsch, le pape suisse de la peinture photoréaliste. Ses créations tendent aujourd’hui plutôt vers de plus petits formats, plus fragmentés et épurés, mais appartenant toujours au domaine de la peinture figurative.

Peindre les yeux bandés
Pour réaliser la série «Unknown Spaces», l’artiste s’est fait bander les yeux pendant une dizaine de minutes avant d’être placé dans un lieu inconnu. On l’a ensuite reconduit dans son atelier où le Bernois s’est mis à peindre ce qu’il avait «vu» les yeux fermés. En effet, c’est grâce à tous ses autres sens que Benjamin Schwander a pu peindre ce qu’il avait ressenti, humé, entendu, imaginé… Vivre un espace, le sentir et non le voir.

S’interrogeant dans son processus créatif principalement sur l’individu, la place qu’il occupe et qui l’entoure et la perception de chacun, Benjamin Schwander crée de nouveaux espaces de réflexion et apporte certains éléments de réponse. Teintes sobres, angles, ligneset perspectives, architecture grise et bétonnée: les travaux exposés à la Galerie 95 représentent des endroits semblables à mille autres, avec une impression de déjà-vu, mais sont cependant uniques, car transformés par la vision très personnelle de l’artiste.

MUB

Info+:
À voir à la Galerie 95, rue d’Aarberg 95, jeudi et vendredi de 18h30 à 20h,samedi de 11h à 13h30.

Articles correspondant: Région »