Vous êtes ici

Sonvilier

L'opposition tente de se faire entendre

Le projet de parc éolien des «Quatre Bornes» a été présenté hier soir à la population de Sonvilier.

Le parc éolien des Quatre Bornes prévoit onze machines à cheval sur Val-de-Ruz et Sonvilier. LDD - CHRISTIAN WEBER/PHOTOMONTAGE FRANÇOIS ALLANOU

La commune de Sonvilier a présenté hier soir devant quelque 120 personnes le projet de parc éolien des «Quatre Bornes».

Suite à cette soirée d’information, Paysage Libre BEJUNE a réagi vivement. Le collectif estime que cette présentation a donné une triste image de la démocratie. Paysage Libre BEJUNE regrette que l’assemblée eu pour seul droit de poser des questions sur une série de sujets techniques soigneusement sélectionnés. De plus, il dénonce le fait que la commune ne mette pas les documents à disposition du public sous format électronique.

«La manière dont les choses ont été conçues montre la peur des autorités à vouloir prendre en compte l’opposition croissante contre ce projet éolien démesuré», estime Michel Fior, président de Paysage Libre BEJUNE. «Avec des machines de 208 mètres de haut prévues à 300 mètres des habitations, on comprend que ce projet industriel devient extrêmement clivant», estime-il.

Paysage Libre BEJUNE dénonce ce refus d’entendre l’opposition croissante à ce projet destructeur pour le paysage de l’Arc Jurassien, la santé et la sécurité des riverains. Selon le collectif, il contribue à détériorer le climat social dans une région entière, alors qu’on pourrait attendre des communes qu’elles fassent tout pour garantir l’harmonie de la vie collective.

C-AZU

 

Articles correspondant: Région »