Vous êtes ici

Abo

Johann Schneider-Ammann

«Les conditions-cadres à l’Etat, le reste aux privés»

Alors que l’industrie retrouve des couleurs après deux années difficiles, le SIAMS ouvre ses portes aujourd’hui à Moutier. Le conseiller fédéral devait participer à l'inauguration, mais il en est empêché par une grippe. Dans l’interview qu’il a accordée au JdJ, le chef du Département de l’économie, de la formation et de la recherche défend sa vision libérale de l’économie et veut faire de la Suisse un leader dans le domaine de la digitalisation.

Ce contenu / cette fonction ne sont accessibles qu'aux abonnés (Abo-Classic / Abo-Online / Accès journalier).