Vous êtes ici

Pro Velo

La sonnette, bien plus qu’un simple gadget

La décision du Conseil fédéral de supprimer l’obligation de disposer d’une sonnette sur tout type de vélo depuis la mi-janvier continue de faire du bruit.

Les vélos n’ont plus besoin de sonnette depuis le 15 janvier. Photo: LDD

Pro Velo, qui a essayé sans succès d’intervenir auprès de l’Office fédéral des routes (OFROU), regrette une décision prise au détriment de la sécurité. «Je pense effectivement que c’est un mauvais signal», résume Martin Geiser, membre de la section Bienne-Seeland-Jura bernois de Pro Velo, au micro de RadioCanal 3.

Selon lui, il faudra désormais faire preuve de davantage de persuasion pour convaincre les jeunes cyclistes de l’utilité du petit avertisseur. Mais il compte sur le bon sens des gens pour y parvenir. «C’est un peu comme le port du casque, dit-il. Aujourd’hui, même si ce n’est pas obligatoire les têtes intelligentes se protègent. C’est la même chose pour la sonnette: il ne faut argumenter longtemps pour démontrer son utilité. Elle permet tout simplement de garantir une bonne cohabitation entre tous les usagers de la route.»

La décision du Conseil fédéral, prise en novembre dernier, était jusqu’ici passée inaperçue. «Nous n’étions pas au courant», confirme Martin Geiser. Au passage, notons que la sonnette n’est pas la seule à passer à la trappe. La selle tombe elle aussi. Cette modification est due au fait que de nouveaux engins deux-roues dépourvus de selle apparaissent sur le marché. Avis aux intéressés.

CK

Articles correspondant: Région »