Vous êtes ici

Abo

Manifestation

La jeunesse tavannoise donne le ton

Double concert le 11 mai à la Salle communale: le groupe GénéraSon succédera sur scène à la chorale de la Musique des jeunes de Bienne, dirigée par Jessanna Nemitz.

Bien que se définissant comme un jazz ensemble, GénéraSon apprécie varier les styles musicaux. Photo: LDD

Par Aude Zuber

Les organisateurs voient grand cette année. Pas un, mais deux concerts seront organisés le 11mai prochain, à la Salle communale de Tavannes. Né de la fusion entre la fanfare municipale de Tavannes et des Soundkids, le groupe GénéraSon se produira en première partie de soirée.

Les quelque 30 musiciens n’en sont pas à leur première expérience scénique, puisqu’ils proposent un spectacle, chaque année, aux Tavannois. Le groupe, qui se définit comme un jazz ensemble, bien que s’amusant à passer d’un style à un autre, avait également eu l’occasion de sympathiser avec Jean-Marc Richard dans l’émission du «Kiosque à musiques», à laquelle GeneraSon avait participé en octobre 2015.

L’envie de créer quelque chose de nouveau a incité le groupe à innover cette année. «Je voulais renouveler notre concert annuel, car les représentations se sont enchaînées sans trop de changements. Le moment était donc venu d’apporter un brin de folie», explique Sacha Hirt, membre de GeneraSon. Le groupe souhaitait mettre sur pied un spectacle hétéroclite. «Ma volonté était de mixer plusieurs styles de musique, pour attirer un public varié, notamment composé de jeunes et de personnes plus âgées», ajoute-t-il.

Pour concrétiser son ambition, GénéraSon a collaboré avec la commission de la jeunesse de Tavannes, qui a organisé la deuxième partie. Celle-ci sera assurée par la chorale de la Musique des Jeunes de Bienne, sous la direction de la talentueuse Jessanna Nemitz. «Sa participation attirera sans doute davantage de spectateurs que les années précédentes. Les personnes, qui l’auraient découverte dans l’émission «The Voice» ou sur une autre scène, seraient, à mon avis, très intéressées à revenir la voir dans la région en live. C’est une vraie showgirl», explique Stéphanie Amstutz, présidente de la commission de la jeunesse.

La soirée se poursuivra et se terminera sur des notes festives. «Les personnes présentes auront l’occasion de se déhancher sur une sélection de titres, qui devraient plaire au plus grand nombre», indique Stéphanie Amstutz.

La conseillère municipale espère que le public sera au rendez-vous. «De l’extérieur, on ne se rend pas toujours compte du travail qui se cache derrière de tels événements. J’espère que cela portera ses fruits.»

Une voix donnée à la jeunesse tavannoise
Création Lancée en 2017, la commission de la jeunesse de Tavannes a pour objectif de relayer les préoccupations des jeunes au Conseil municipal et de participer à des projets impliquant la jeunesse de la commune.
Composition Pour 2019, l’instance est formée de sixTavannois âgés entre 15 et 25ans, sous la présidence de Stéphanie Amstutz, conseillère municipale responsable du département Culture et sports.
Participation Ce groupement a par exemple organisé le débat No Billag. «Notre but était d’intéresser les jeunes à la politique, mais aussi de leur donner une occasion de se forger leur propre opinion pour ensuite aller voter», explique Stéphanie Amstutz. L’événement «graffiti», animé par Cyril Alarcon, sera reconduit le 18 mai. Les participants auront l’occasion de s’initier à cet art. La commission de la jeunesse fait également partie de deux jurys, celui du concours floral du village et celui de la Fête des saisons.
Difficulté Le groupement recherche activement des membres. «Il est très compliqué d’attirer des jeunes», relève la présidente. Avis aux intéressés.

Articles correspondant: Région »