Vous êtes ici

Abo

Prêles

Découvrir la mobilisation à travers les yeux d’un enfant

Samuel Embleton sort sa première BD. Il raconte la vie des soldats mobilisés pour défendre la neutralité suisse pendant la Première Guerre mondiale. Une histoire basée sur des récits d’époque.

L’illustrateur indépendant Samuel Embleton vient de publier un ouvrage sur la mobilisation de 14-18, qui est le premier tome d’une série qui vise à revisiter l’histoire de Suisse en bande dessinée. Photo: Peter Samuel Jaggi

Par Aude Zuber

Le jeune et prometteur illustrateur Samuel Embleton, natif de Prêles, sort sa première BD. Il raconte l’histoire des soldats suisses durant la Première Guerre mondiale. «Je trouve dommage qu’à l’école on nous enseigne l’histoire de 14-18 sous l’angle de la France. J’ai ainsi voulu prendre le contre-pied et  présenter aux lecteurs les formes qu’a prises la guerre dans notre région», explique le Jurassien bernois, également collaborateur à TeleBielingue.

La vie des soldats mobilisés
Sa BD comprend deux parties. Dans les premières pages, le jeune homme, âgé de 25 ans, met en scène un enfant en randonnée dans le Jura avec ses parents, qui se retrouve soudainement projeté une centaine d’années en arrière, en 1917. A travers les yeux de ce garçon, le lecteur découvre la vie des soldats mobilisés pour défendre la neutralité suisse. «J’ai essayé de redonner vie aux anecdotes et écrits laissés par les militaires qui ont vécu la mobilisation. J’évoque leurs peurs, leurs frustrations et l’ennui qu’ils ressentaient parfois. Les bons moments, les confrontations et les instants tragiques sont aussi racontés.»

Dans la seconde partie, Samuel Embleton illustre ces années difficiles que la Suisse a vécues. Il a également dessiné une carte qui met en évidence les vestiges de 14-18 se trouvant sur le territoire helvétique. «J’espère que cette carte donnera envie aux grands-parents d’emmener leurs petits-enfants sur de tels sites historiques.»

Les anecdotes et tous les événements contenus dans l’ouvrage sont basés sur des récits d’époque. L’historien jurassien Hervé de Weck a apporté son aide dans ce travail d’historicité.

Concernant les dessins, Samuel Embleton s’est inspiré de photographies d’époque. «Mon père, qui travaille pour des musées, m’a transmis ce goût pour l’histoire. Et je pense que c’est important de connaître le passé pour appréhender le présent et l’avenir», relève-t-il avec conviction.

Il se distingue des autres bédéistes par le support utilisé dans la réalisation de ses illustrations. «J’ai élaboré mes dessins à l’encre de Chine avec un pinceau et non pas avec une plume», explique-t-il. Le Jurassien bernois a ensuite scanné ces illustrations en noir et blanc pour ensuite pouvoir ajouter les couleurs à l’ordinateur.

Le public peut découvrir jusqu’au 30 septembre ses planches originales au Château de Morges. Elles seront ensuite exposées au Nouveau Musée de Bienne, qui les présentera du 2 au 21 octobre.

Présent à Tramlabulle
A la fin du mois, Samuel Embleton se rendra au 22e festival international de la bande dessinée, à Tramelan. L’occasion de promouvoir sa BD, éditée à 1000 exemplaires. «En moins de 10jours, près de 200 ouvrages se sont écoulés», indique-t-il, satisfait.

Sa BD à peine sortie de presse qu’il prépare déjà une deuxième publication. «J’aimerais faire une BD sur la Seconde Guerre mondiale, mais je sens que ce n’est pas encore le moment. Mon travail n’est pas encore suffisamment mûr. Je vais donc plutôt parler de la guerre du Sonderbund. Un conflit, hélas, peu connu.» Il déclare avoir déjà trouvé une partie du financement.

Pourtant le jeune homme n’a pas pour projet d’exercer uniquement la profession de bédéiste. «J’ai besoin de faire plusieurs activités lucratives pour trouver l’inspiration et avoir un équilibre de vie. Les arts martiaux sont par exemple aussi l’une de mes passions. Je donne notamment des cours», conclut-il.

Editions Cabédita, Garde à la frontière – La 14-18 des soldats suisses en BD.

Prochains événements
Jusqu'au 30 septembre Les planches de Samuel Embleton sont exposées au Château de Morges.
28 au 30 septembre L’auteur sera à Tramlabulle pour une série de dédicaces.
2 au 21 octobre Le Nouveau Musée de Bienne présentera également ses planches.

 

Articles correspondant: Région »