Vous êtes ici

Abo

Saint-Imier

De La Goutte d’eau naîtront Les Polochons

Directrice pendant 30 ans de La Goutte d’eau, une école d’activités aquatiques pour les tout petits, Marianne Lautenschlager passe la main à Morgane Keller.

Sous le visuel Les Polochons, Morgane Keller (à gauche) reprendra les activités de Marianne Lautenschlager dans le même esprit. Photo: Salomé Di Nuccio

Par Salomé Di Nuccio

«J’ai adoré faire cette activité! Pour pouvoir arrêter de m’en occuper, il fallait absolument que je puisse la passer.» Directrice à Saint-Imier de La Goutte d’eau, une école d’activités aquatiques pour les enfants de 4 mois à 5 ans, Marianne Lautenschlager annonce aujourd’hui qu’elle  se retire. Le 12 décembre, elle passera la main à Morgane Keller, de Villeret, qui reprendra le programme, dès janvier, sous le nom Les Polochons.

Educatrice de la petite enfance, Marianne Lautenschlager s’est investie sans compter  pour son activité annexe. Chaque lundi et mercredi matin, aux côtés de sa complice des débuts Evelyne Achermann, elle a connu l’intensité des riches moments, mais aussi l’usure des exigences. Au chapitre faîtier de ces impondérables, elle cite la rénovation du bassin de natation. Entre l’été 2017 et le printemps suivant, l’interruption de La Goutte d’eau aura duré huit mois. Des plombes! «On nous baladait! On nous promettait octobre au mois d’août, puis janvier en octobre et ainsi de suite...»

Ludique et social
A partir d’une offre existante ailleurs, l’Imérienne avait façonné le concept de La Goutte d’eau, introduisant au Vallon une formule assez inédite. Un genre d’«école de la vie aquatique» pour abonnés. Avec la participation d’au moins un parent, elle proposait une éducation à l’eau sous forme ludique, loin des séries de cours protocolés aux objectifs déterminés. Seule l’assiduité des familles était encouragée. «Le but premier était de donner confiance dans l’eau et d’apprendre à flotter.»

Plus de 70 enfants parfois
Par le biais du bouche-à-oreille, la demande a explosé en quelques années! Touchant des familles de tout l’Arc jurassien, les deux monitrices ont accueilli par vague plus de 70 enfants. Pour pouvoir se décharger au fil du temps, elles ont dû former des auxiliaires. «Au-delà de l’apprentissage de la flottaison, il y avait tout un côté social. Avec des échanges d’habits ou de poussettes, par exemple, et sans avoir à craindre le regard des autres en maillot de  bain.»

Pour la reprise de flambeau, Marianne Lautenschlager pense avoir trouvé la bonne personne. Veilleuse au CEPC (Centre éducatif et pédagogique de Courtelary), Morgane Keller a fréquenté La Goutte d’eau avec ses trois enfants. «J’étais vraiment décidée à entreprendre quelque chose avec des bébés. Et comme j’aime l’eau depuis toute petite...»

Avec le grand ami d’Ariel
En août dernier, la jeune maman a suppléé le départ sciemment anticipé d’Evelyne Achermann. Pilotée par celle qu’elle remplacera, elle fonctionnera ainsi en tandem jusqu’au terme de sa formation de base. A la rentrée des vacances deNoël, elle reprendra en main 45 petits flotteurs.

Pour nommer sa propre affaire, la future responsable s’est inspirée d’un petit poisson jaune et bleu de Walt Disney. Soit Polochon, le grand ami d’Ariel la petite sirène. «Il est tout rond et souriant. Comme les bébés...»

A l’instar des horaires, Les Polochons  gardera le système et l’esprit de La Goutte d’eau.

Lundi et mercredi au bassin de natation de Saint-Imier, de 9h à11h ( 9h-10h pour les bébés,  10h-11h pour les 2 à 5 ans. Contact: 079 652 09 70 

Articles correspondant: Région »