Vous êtes ici

Canton de Berne

Administration extraordinaire pour la paroisse catholique-chrétienne de Saint-Imier

Le Conseil exécutif a décidé d’instituer une administration extraordinaire pour la paroisse catholique-chrétienne de Saint-Imier.

Le gouvernement bernois, se fondant sur la loi sur les communes, a décidé d’instituer une administration extraordinaire pour la paroisse. Photo: LDD

Le conseil de la paroisse catholique-chrétienne de Saint-Imier est composé de cinq membres, selon le règlement d’organisation. En automne 2017, alors qu’un poste était déjà vacant, une démission et un décès ont mis le conseil de paroisse dans l’impossibilité de prendre valablement des décisions. Cette situation est parvenue à la connaissance de la Préfecture du Jura bernois durant le mois de mai 2018. La Préfète a proposé au Conseil exécutif d’instituer une administration extraordinaire pour la paroisse jusqu’à ce que le conseil de paroisse soit à nouveau apte à prendre des décisions.

Trois administrateurs nommés
Le gouvernement bernois, se fondant sur la loi sur les communes, a décidé d’instituer une administration extraordinaire pour la paroisse. Il a nommé les deux membres restants du conseil de paroisse, Roger Brun, président, et Claude Morf, conseiller de paroisse, ainsi que François Vauthier, secrétaire de la paroisse, comme administrateurs. Ceux-ci auront en particulier pour tâches de traiter les affaires courantes et de convoquer une assemblée pour procéder à l’élection de nouveaux membres du conseil de paroisse et approuver le compte annuel 2017. En outre, Roger Brun est chargé de présider l’assemblée de paroisse.

L’administration extraordinaire sera dissoute dès l’entrée en fonction des membres nouvellement élus du conseil de paroisse. Ainsi que le prévoit la loi sur les communes, les frais de l’administration extraordinaire sont mis à la charge de la paroisse.

COMM

Articles correspondant: Région »