Vous êtes ici

La bonne eau jaillira du puits des Sauges

A l’est de Sonvilier, l’eau se trouve en abondance dans les profondeurs, et cela a incité la localité de Saint-Imier et le syndicat d’alimentation des Franches-Montagnes en eau potable (SEF) à y creuser un futur «abreuvoir». Avec la promesse de déguster un liquide de qualité, une fois que le forage en cours depuis une semaine sur place aura livré ses conclusions.

La bonne eau jaillira du puits des Sauges

Saint-Imier est actuellement tributaire de deux sources situées à Cormoret. Le SEF n’est pas beaucoup mieux loti. «En cas de pollution, nous n’osons pas imaginer les restrictions que nous devrions décider à l’encontre de notre population», ont déclaré hier le conseiller municipal imérien Michel Jeanneret et son chef de l’équipement Patrick Adatte. Le puits en train d’être foré va donc puiser de l’eau jusqu’à 630 mètres de profondeur, dans un massif calcaire fissuré à souhait, mais suffisamment homogène pour receler une eau de qualité. Jean-Marc Boem, l’hydrogéologue mandaté pour ces travaux d’investigation, est déjà formel à ce sujet.

Articles correspondant: Région »