Vous êtes ici

Lycées et collèges perturbés en France

Lycées: 700 interpellations après une nouvelle journée d'incidents

Environ 280 lycées et collèges en France ont été de nouveau perturbés jeudi. Quarante-cinq d'entre eux ont été bloqués par des élèves. Plusieurs incidents ont conduit à plus de 700 interpellations sur tout le territoire.

(ats) "On est sur des chiffres à peu près similaires aux jours précédents", a indiqué dans la journée à l'AFP le ministère de l'Éducation nationale. "Selon les établissements, les situations sont très hétérogènes, entre les blocages totaux, partiels, les barrages filtrants, des feux de palettes...".

Plusieurs syndicats (FO, Sgen-CFDT) ou la fédération de parents d'élèves FCPE demandent au ministre d'"entendre" les revendications exprimées par les lycéens. Ceux-ci appellent notamment à l'abandon des réformes du bac, de la voie professionnelle ou de l'accès à l'université.

Les syndicats lycéens ont appelé jeudi à maintenir la pression et intensifier le mouvement par une "mobilisation générale" avant des manifestations vendredi.

"Sous prétexte des 'gilets jaunes', on voit surgir toutes sortes d'individus qui se mêlent à des gens qui sont de bonne foi pour manifester, comme les lycéens, et ceci débouche sur des violences graves", a réagi dans la matinée sur BFMTV le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer.

La mobilisation s'est étendue à quelques universités, notamment à Tolbiac (Paris 1) ou Paris 3-Censier.

Articles correspondant: Monde »