Vous êtes ici

Le président sud-africain prié de se retirer

L'ANC donne 48 heures au président sud-africain pour démissionner

Le Congrès national africain (ANC) a décidé de donner 48 heures au président Jacob Zuma pour qu'il démissionne de ses fonctions de chef de l'Etat sud-africain. C'est ce que rapporte la chaîne de télévision étatique SABC citant plusieurs sources, lundi.

(ats) Le président de l'ANC, Cyril Ramaphosa, a quitté vers 22h30 (21h30 en Suisse) la réunion marathon du conseil national exécutif (NEC) du parti pour informer Jacob Zuma de la décision, ajoute la chaîne de télévision. La réunion qui se déroulait dans un hôtel de Pretoria a duré huit heures. Le convoi de véhicules officiels transportant Cyril Ramaphosa est revenu une heure plus tard.

Le conseil national exécutif de ce parti dispose du pouvoir de réclamer la démission de Jacob Zuma.

Jacob Zuma, qui est âgé de 75 ans, est affaibli par une série d'affaires de corruption depuis son accession au pouvoir en 2009. Il a déjà perdu ses fonctions à la tête de l'ANC. Il a été remplacé en décembre par son vice-président Cyril Ramaphosa.

Le rand, qui montrait des signes d'affermissement à l'évocation d'un départ de Zuma avant le terme de son mandat, a gagné 0,7% par rapport au dollar à l'annonce de la décision de l'ANC.

Articles correspondant: Monde »