Vous êtes ici

Swiss renforce la sécurité vers les USA

Vols vers les Etats-Unis: Swiss a renforcé les mesures de sécurité

A l'instar d'autres compagnies aériennes, Swiss a commencé jeudi à renforcer les mesures de sécurité pour ses vols aux Etats-Unis, à la demande de Washington. Des interrogatoires plus détaillés pour les passagers ont lieu avant de monter dans l'avion.

(ats) Les autorités américaines ont en effet demandé des contrôles renforcés et plus stricts. Ils émanent du Transportation Security Administration (TSA), qui est rattaché au Département de la Sécurité intérieure.

La principale nouvelle mesure concerne "un bref interrogatoire oral soumis aux passagers" qui ne doit pas durer beaucoup plus de deux minutes, explique à l'ats Karin Müller, porte-parole de Swiss. "A Genève, les questions sont posées à l'enregistrement (check-in) ou aux portes d'embarquement (gate) et à Zurich seulement à la porte d'embarquement", précise-t-elle.

Swiss recommande ainsi de se présenter trois heures avant à l'aéroport pour un vol vers les Etats-Unis. Les passagers de Swiss Economy en partance de Genève doivent par exemple s'enregistrer au plus tard 90 minutes avant le départ de leur avion, ajoute la compagnie qui encourage l'enregistrement en ligne dès la veille au soir.

Les compagnies américaines étaient déjà sujettes à cette procédure, qui s'étend désormais à toutes les compagnies internationales, souligne la porte-parole. La nouvelle règle s'ajoute aux contrôles des appareils électroniques déjà en place, décidés cet été par l'administration Trump.

Ce renforcement sécuritaire intervient après que le président américain a pris un décret mardi mettant fin à un moratoire sur l'entrée des réfugiés aux Etats-Unis, mais le maintenant pour onze pays, pratiquement tous majoritairement musulmans.

L'administration américaine avait précédemment interdit les ordinateurs et certains équipements électroniques en cabine sur les vols en provenance de plusieurs aéroports du Moyen-Orient et tenté d'imposer une interdiction d'entrée pour plusieurs pays. Cette mesure fait actuellement toutefois l'objet de recours judiciaires qui empêchent son application.

Articles correspondant: Economie »