Vous êtes ici

Légère hausse du nombre de chômeurs en août

Hausse du nombre de chômeurs en août, pour un taux inchangé de 3%

Le nombre de chômeurs a, comme en juillet, connu une petite hausse en août, augmentant de 1652 personnes sur un mois, pour en toucher 135'578. Il a évolué à la hausse dans les six cantons romands. Le taux de chômage est néanmoins resté à 3% de la population active.

(ats) La reprise sur le marché du travail se poursuit lentement, mais de façon continue, a souligné vendredi en conférence téléphonique Boris Zürcher, chef de la direction du travail au Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). A 3%, le taux de chômage demeure à son plus bas niveau depuis août 2015. Le taux désaisonnalisé atteint 3,2%.

La hausse du nombre de chômeurs enregistrée lors du mois sous revue est liée à des effets saisonniers, selon Boris Zürcher. La fin de la période de formation s'est en particulier fait remarquer sur le marché du travail. Le chômage des jeunes de 15 à 24 ans, très observé, a augmenté de 3089 personnes par rapport à juillet, à 18'752 (+19,7%).

Ce n'est pas une source d'inquiétude, mais une évolution saisonnière habituelle. "Beaucoup d'entre eux s'inscrivent déjà une fois préventivement auprès des ORP (offices régionaux de placement, ndlr). Cependant, ils trouveront sans doute déjà bientôt une solution", explique M. Zürcher. Le nombre de jeunes chômeurs devrait ainsi à nouveau baisser dans le courant de l'année.

En août 2016, le taux de chômage chez les 15-24 ans atteignait 3,7%, contre 3,4% cette année. Il y a 1888 jeunes chômeurs inscrits de moins cette année par rapport à août 2016.

Chez les 50 ans et plus, le nombre de chômeurs a diminué de 408 personnes (-1,1%) entre juillet et août de cette année, pour s'établir à 35'347 personnes, avec un taux de chômage de 2,6% (-0,1 point sur un mois et un an). Par rapport au même mois de l'année précédente, la diminution est de 534 personnes.

Cette tranche d'âge profite généralement d'une amélioration du marché du travail de manière retardée. Une détente de la situation s'est néanmoins maintenant fait sentir chez eux. Cette tendance se poursuit clairement, selon Boris Zürcher.

Toutes tranches d'âge confondues, le chômage a diminué de 7280 personnes par rapport au mois d'août 2016. L'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits en août se chiffre à 195'334 personnes, soit 111 de plus que le mois dernier, mais 6655 (-3,3%) de moins qu'il y a un an. Le nombre de places vacantes annoncées aux ORP a pour sa part augmenté de 233 entre juillet et août de cette année, à 12'439.

Si le nombre de chômeurs a évolué à la hausse dans tous les cantons romands, le taux de chômage est demeuré stable à Neuchâtel et en Valais. Neuchâtel reste le canton affichant le taux le plus élevé du pays, avec 5,3%. A fin août, 12 personnes supplémentaires y étaient inscrites au chômage, pour un total de 4864. Avec un taux de 2,9%, le Valais comptait 5063 chômeurs (+58 individus).

Le taux de chômage du Jura a accusé la progression la plus importante du pays. Il a augmenté de 0,3 point de pourcentage, à 4,7%. Le nombre de chômeurs s'y montait en août à 1711 (+108).

Le canton de Vaud, le plus peuplé de ce côté-ci de la Sarine, a dénombré 393 chômeurs de plus entre juillet et août, à 17'498. Le taux de chômage est passé de 4,3% à 4,4%. Genève affiche aussi un pourcentage en hausse de 0,1 point, à 5,2%, pour un effectif de 12'130 chômeurs inscrits (+86 personnes).

Meilleur élève romand, Fribourg a lui aussi enregistré une hausse de son taux de chômage, de 0,1 point, à 2,8%. Dans ce canton, 295 individus supplémentaires étaient inscrits au chômage en août par rapport à juillet, pour un total de 4667.

Canton à minorité francophone, Berne a aussi vu son coefficient progresser de 0,1 point, à 2,5%. Il a enregistré 196 chômeurs de plus, à 13'829. A Zurich, le taux de chômage, supérieur à la moyenne nationale, est resté stable, à 3,4%. Le canton le plus peuplé du pays, avec 1,5 million d'habitants, comptait 27'514 chômeurs à fin août, un nombre toutefois en recul de 478.

Uri reste le canton ayant le taux de chômage le plus faible du pays. Il y a même baissé, de 0,1 point, à 0,6%. La petite collectivité de Suisse centrale ne dénombre que 123 chômeurs (-6 individus).

Articles correspondant: Economie »