Vous êtes ici

Médias Gassmann

Roger De Weck au Forum de TeleBielingue

Le grand en visite chez le petit: C'est en effet ainsi que l'on peut résumer la venue du directeur de la SSR, Roger De Weck, lors de la 17ème assemblée générale du forum de Telebielingue qui a eu lieu ce mardi soir à l'hôtel Mercure à Bienne

Roger De Weck. Photo Heinz Stucki/LDD

(c) Dans son discours, Roger De Weck a plaidé pour la solidarité, qu'il s'agisse de la cohésion nationale mais aussi concernant la collaboration entre les médias. L'agent immobilier, Ulrich Roth, reste président du comité de soutien de la télévision bilingue biennoise pour une année supplémentaire.

En réponse aux partisans de l'initiative "No-Billag", Roger De Weck a déclaré que la mentalité  «je paie uniquement en fonction de ce que j'utilise» va à l'encontre de l'esprit fédéral helvétique qui prône la solidarité entre tous. Le service public signifie servir la communauté, ce que la SSR s'efforce de faire au niveau national et ce que fait TeleBielingue pour la région de Bienne.

Supprimer l'aide publique de la SSR ainsi que des radios et télévisions privées concessionnaires conduirait à un appauvrissement du monde de la presse et finalement à la disparition du journalisme, a commenté Roger De Weck.

Personne ne peut rester seul face au défi digital actuel. Nous avons donc besoin de "coopération, de coopération et encore de coopération".

L'ancien rédacteur en chef du Tages-Anzeiger et du ZEIT a également fait part de son ouverture à l'idée d'une collaboration entre la SSR et les médias privés.

Dans l'immédiat, des discussions sont en cours concernant une collaboration dans les domaines techniques, l'échange de contenus journalistiques, la formation et la commercialisation.

Articles correspondant: Divers »