Vous êtes ici

La victoire de YB entre joie et violence

Les supporters de YB célèbrent au Stade de Suisse

Au lendemain de la victoire de leur équipe, quelque 7000 supporters de YB se sont rassemblés dimanche au Stade de Suisse. Ils ont suivi le match qui s'est déroulé à Zurich par écran interposé avant d'accueillir leurs idoles.

(ats) Les fans de l'équipe championne se sont réunis dans le froid pour l'accueillir à son retour de Zurich. Sous les applaudissements, le bus de l'équipe est arrivé au Wankdorf à 21h30. Le chauffeur a roulé directement sur la pelouse pour laisser sortir les joueurs devant des supporters en délire.

Cette arrivée au Stade de Suisse a été le point culminant de la célébration du titre de champion. Toutefois, le trophée ne sera remis que le 25 mai lors du dernier match à domicile de la saison.

Les fans avaient samedi soir déjà fêté dans une loge du stade vide. Des manifestations de joie ont alors également éclaté au centre-ville, où se sont d'ailleurs rendus quelques joueurs de YB.

Quelques feux d'artifice et engins pyrotechniques ont été allumés. Une photo du joueur Christian Fassnacht tenant une torche interdite a circulé dans les médias sociaux. Il s'est excusé dans un communiqué du club pour "cette stupidité" dans un moment "d'euphorie sans bornes". Des sanctions internes, notamment une amende, ont été annoncées.

YB a en outre condamné les attaques contre la police "dans les termes les plus énergiques". Au cours d'une opération au centre-ville, des policiers ont en effet été agressés et sept d'entre eux ont été blessés.

Par la suite, des renforts ont été appelés pour mettre en sécurité les blessés et refouler les agresseurs. Les policiers ont fait usage de spray au poivre et de matraques. Un adulte et un jeune ont été arrêtés et dénoncés. La police recherche des témoins.

Articles correspondant: Divers »