Vous êtes ici

Le bilan du séisme en Iran passe à 328 morts

Le bilan du séisme passe à 328 morts dans la province iranienne

Le bilan du puissant séisme de magnitude 7,3 enregistré en Irak et en Iran s'est alourdi à au moins 328 morts et 2530 blessés dans la province iranienne de Kermanshah, rapporte lundi l'agence Isna. Le précédent bilan était de 207 morts et 1700 blessés.

(ats) Le bilan risque de s'alourdir encore à mesure que les secours atteindront des zones reculées de la province, indique un médecin à Isna. Côté irakien, le bilan est monté à 7 morts et 321 blessés.

Dans les provinces de Kermanshah et d'Ilam, les écoles vont garder portes closes lundi, selon des autorités locales, alors que le travail des secours doit s'intensifier.

Côté irakien, des responsables locaux avaient rapporté dès dimanche soir six décès liés au séisme, dans la province de Souleimaniyeh, dans le Kurdistan irakien. Au moins 50 personnes y seraient également blessées, et environ 150 autres à Khanaqin, dans la province de Diyala qui borde également la frontière avec l'Iran.

Plus de 30 personnes ont été blessées dans la ville de Darbandikhan, la plus touchée, selon le ministre de la Santé kurde Rekawt Hama Rasheed. "La situation sur place est très critique", a-t-il dit à Reuters.

La secousse, de magnitude 7,3 selon l'institut américain USGS, a eu lieu dimanche soir et a été ressentie jusqu'en Turquie. Son épicentre a été situé dans la province iranienne de Kermanshah, frontalière de l'Irak par des géologues américains.

Selon le site internet de l'Institut de géophysique de l'Université de Téhéran, le séisme a été suivi de nombreuses autres secousses pendant la nuit, dont au moins trois supérieures à 4,3 sur l'échelle de Richter.

La région est régulièrement sujette à des secousses, étant située à un point de rencontre majeur de différentes plaques tectoniques.

Articles correspondant: Divers »