Vous êtes ici

Collision entre deux avions au Japon

Collision entre deux avions de l'armée américaine au Japon

Un Marine américain a trouvé la mort jeudi après la collision de deux avions militaires américains au large du Japon, ont annoncé les autorités japonaises et l'armée américaine, ajoutant qu'un autre Marine avait pu être secouru. Cinq soldats sont portés disparus.

(ats) Les appareils appartenant au corps des Marines, un chasseur F/A-18 avec deux personnes à bord et un avion de ravitaillement KC-130 avec cinq occupants, se sont percutés lors d'une opération de ravitaillement en vol, selon l'armée américaine.

L'accident s'est produit à 02h00 locales (mercredi 18h00 en Suisse) lors "d'un entraînement régulier programmé", a indiqué le corps des Marines. Une enquête est en cours pour en déterminer les circonstances, qui n'étaient pas connues à ce stade.

Les autorités japonaises et l'armée américaine avaient dans un premier temps annoncé que deux Marines, sur les sept occupants des deux appareils, avaient pu être secourus, mais l'un d'entre eux est mort.

"L'armée américaine et les avions des Forces d'autodéfense japonaises mènent des recherches (pour retrouver) ceux qui sont toujours portés disparus .. J'espère que tous les membres (des équipages) seront secourus dès que possible", a déclaré le ministre japonais de la Défense Takeshi Iwaya.

Les recherches devaient se poursuivre toute la nuit, a indiqué l'agence japonaise Kyodo. L'accident s'est produit à quelque 100 kilomètres au large du cap Muroto, situé sur l'île de Shikoku (sud-ouest), a affirmé Takeshi Iwaya.

Les Forces d'autodéfense japonaises ont mobilisé neuf avions et trois navires, tandis que les garde-côtes dépêchaient parallèlement six bateaux et un avion pour participer aux efforts de sauvetage.

L'ambassadeur des Etats-Unis, Bill Hagerty, a adressé ses "sincères pensées et prières aux familles et collègues des soldats disparus", tout en remerciant le Japon de son aide.

L'armée américaine compte près de 50'000 soldats stationnés au Japon, dont environ la moitié dans l'archipel méridional d'Okinawa, et les accidents ne sont pas rares.

Articles correspondant: Divers »