Vous êtes ici

Lausanne: coup d'envoi des Rencontres 7e Art

Les Rencontres 7e Art de Lausanne ont déroulé le tapis bleu

La deuxième édition des Rencontres 7e Art a débuté jeudi à Lausanne. Ce festival sans compétition accueille jusqu'à dimanche une série de grands noms du cinéma dont Joel Coen, Matt Dillon, Agnès Jaoui, Jean-Jacques Annaud et Jean-Paul Rappeneau.

(ats) En fin d'après-midi, les invités ont foulé le long tapis bleu étendu devant l'entrée du Capitole, une des plus grandes et des plus anciennes salles de Suisse. Parmi eux Vincent Perez, l'initiateur de l'événement. Mais aussi des personnalités du monde du cinéma et de la politique comme le conseiller fédéral Alain Berset.

Le ministre de la culture a salué une manifestation qui donne la possibilité aux jeunes de découvrir les classiques du cinéma sur grand écran. Et qui permet aux plus anciens de se familiariser avec les nouvelles technologies, comme les films en réalité virtuelle.

Une trentaine de films sont à voir ou à revoir, sous la thématique "au-delà des limites". Au menu: des oeuvres fortes comme "Orange mécanique" de Stanley Kubrick (1971), "Belle de jour" de Luis Buñuel (1967), "L'Empire des sens" de Nagisa Oshima (1976),"Apocalypse Now" de Francis Ford Coppola ou "Les Valseuses" de Bertrand Blier (1974), mais aussi "Blanche Neige et les sept nains", premier film d'animation sonore en couleur.

Cette programmation éclectique s'est ouverte jeudi soir - en présence de Joel Coen - avec "The Ballad of Buster Scruggs", un film à sketchs des frères Coen sur le western. L'oeuvre, réalisée pour Netflix, n'avait encore jamais été montrée sur grand écran en Suisse.

Il est probable que ce film n'aurait pas pu exister sans la plateforme, a expliqué le réalisateur qui a dit sa joie de le présenter dans une salle assise en face d'un grand écran. Joel Coen était en Suisse pour la première fois depuis de nombreuses années, depuis un voyage à travers l'Europe effectué dans sa jeunesse.

L'actrice iranienne Golshifteh Farahani a officié comme maîtresse de cérémonie. Elle a notamment accueilli sur scène l'écrivain Paul Auster, à Lausanne avec sa casquette de scénariste et de réalisateur, Andreï Zviaguintsev, l'un des fers de lance du cinéma russe contemporain et le réalisateur Jean-Jacques Annaud.

Ces Rencontres veulent transmettre la passion du septième art. Ici pas de compétition, mais des projections de films marquants de l'histoire du cinéma et une série de conversations avec Joel Coen, Paul Auster, Matt Dillon, Anne Brochet ou Agnès Jaoui, par exemple. L'an dernier, la manifestation avait attiré plus de 8000 spectateurs.

Articles correspondant: Culture »